Organisez votre voyage

Vallée de Salazar

Vallées

Météo

Ezcároz
La vallée de Salazar, enclavée au cœur des Pyrénées navarrais, offre de multiples perspectives. Petits villages à l'architecture soignée jalonnent le cours de la rivière Salazar jusqu'à Ochagavía, la localité la plus pittoresque de la vallée.

Hauts sommets se penchant sur la forêt d'Irati, grande zone boisée offrant des sensations aussi variées que de couleurs vives au fil des saisons. Une infinité de sentiers pour se perdre et des traditions ancestrales, choyées par les habitants de la vallée, complètent ce coup d'œil rapide sur la vallée, et invitent à y faire une visite en toute quiétude.

Ochagavía, la localité la plus pittoresque de la vallée.

Hauts sommets se penchant sur

La vallée de Salazar se trouve dans le Nord-ouest de la Navarre. C'est une vallée pyrénéenne aux grands bois de pins sylvestre et de hêtres, outre quelques chênaies marquant la transition entre ces deux essences.Le climat varie entre le sous-méditerranéen et le sous-atlantique, provoquant de forts contrastes thermiques et pluviométriques.

Les villages de la vallée de Salazar

Les villages construits au bord du Salazar exhibent fièrement leurs maisons à blasons de pierre et de bois, aux toits à deux ou quatre pentes couverts de tuiles plates et à forte pente pour que la neige ne s'y accumule pas.

Ochagavía, à la confluence des rivières Zatoia et Anduña, est l'un des villages les plus pittoresques et typiques des Pyrénées de Navarre. Le bourg doit une bonne part de son charme à son image d'ensemble, avec le pont médiéval, ses rues étroites et pavées, les maisons soignées bordant la rivière, et son impressionnante église-forteresse, possédant un intéressant retable renaissance de San Juan.

Depuis Ochagavía, une route locale suivant le cours de la rivière Zatoia mène à la Sierra d'Abodi, cordon montagneux de 20 kilomètres de long, pour une altitude moyenne de 1500 mètres. À la fin du parcours, la chapelle Virgen de las Nieves vous attend, en pleine Forêt d'Irati. Cette vaste hêtraie-sapinière parmi les plus grandes d'Europe, permet de contempler certains sommets des Pyrénées, comme l'Ori, le 2000 le plus occidental du massif.

D'Ochagavía, par la vallée du Salazar, on arrive à Ezcároz, village à l'atmosphère pyrénéenne, chef-lieu et siège de la Junte de la Vallée.

Vers l'Ouest par la N-140, on atteint Jaurrieta, localité la plus élevée, reconstruite en 1880 après un incendie. D'Ezcároz vers le Sud, on traverse Oronz et Esparza, dont les maisons de montagne ont conservé des éléments gothiques et qui présentent des blasons.

La rivière Salazar, riche en truites, suit la route menant à Ibilcieta, Sarriés et Güesa, d'où l'on peut bifurquer en direction d'Igal, pour y admirer des stèles discoïdales conservées sous le porche de l'église romane de San Vicente.

C'est à Izal que se trouve le seul grenier sur pilotis de la vallée. En face, le village seigneurial d'Iciz, aux édifices gothiques, puis Gallués, et enfin Uscarrés, dont l'église romane conserve des restes de peintures d'époque gothique, ainsi qu'un curieux tabernacle.

Itinéraires

La Sierra d'Abodi, outre des vues magnifiques sur la bien nommée « Hauteur de Tapla », constitue le point de départ de randonnées. À droite et à gauche de la route, deux panneaux présentent les sentiers balisés. La Forêt d'Irati possède ainsi six itinéraires locaux. Les sentiers, serpentant entre les arbres, ne peuvent pas être empruntés par les V.T.T. Des pistes forestières avec un dénivelé très faible sont réservées à cet effet. Les amateurs de randonnée peuvent également faire une étape du GR11, soit d'Orbaitzeta jusqu'aux chalets d'Irati puis à Ochagavía, ou vice-versa.

Pour les montagnards, nous proposons l'ascension au Pic d'Ori (2021 m) en 1 heure à partir du tunnel de Larrau, ou au Pic d'Abodi (1533 m) en 1h30 depuis la station de ski d'Abodi à Pikatua.

Fêtes populaires

Très nombreuses, elles ont lieu toute l'année durant. Citons par exemple le pèlerinage à la chapelle de Muskilda, le 8 septembre, au cours duquel les danseurs du village interprètent des danses très anciennes. Le groupe est constitué de 8 danseurs, portant un costume blanc, etxarpa, des rubans multicolores, un bonnet, grelots et castagnettes. Les paloteados et la jota à la Vierge de Muskilda ont lieu devant la chapelle.

Le pèlerinage en honneur à la Vierge de la Blanca, à Jaurrieta, célébré le 15 août, constitue une nouvelle occasion d'assister à une danse typique, pour laquelle les jeunes filles du village dansent "l'Axuri Beltza" habillées de costumes traditionnels.

Gastronomie

En matière de gastronomie, cette vallée est une véritable étape gourmande. Citons les mies du berger ou "migas de pastor", permettant d'utiliser le pain sec, coupé en tranches fines et revenu à la poêle dans la graisse, et accompagné de longaniza, sorte de saucisse. La viande de veau ou l'agneau de lait, la truite à la mode de Navarre (poêlée avec une tranche de jambon cru), outre les champignons, parmi lesquels les perretxikos (mousserons) au printemps, et les cèpes en automne.

Le gibier - cerf, chevreuil, sanglier, palombe - constitue également un met de choix. …. Pour compléter le menu, des desserts variés à base de lait et le pacharan, digestif bienvenu après un bon repas.

[+ voir fiche complète]

Emplacement

Visite guidée

Description: posibilidad de realizar visitas guiadas a las localidades de Ochagavía y Ezcároz.

Prix visite: consultar precios.

Entreprise gérante : Oficina de Turismo de Ochagavía, 948 890 641.

Horaires, dates et prix indicatifs à confirmer avec l'entité responsable.